Mesures et expertises thermiques chiffrées de bâtiments

LES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS

Selon l’âge du bâtiment, celui-ci peut être particulièrement énergivore.
Le coût de l’énergie étant élevé, il est fortement intéressant de traiter ces déperditions thermiques.
Réhabiliter un bâtiment selon les normes RT 2012 permet de réaliser dans certains cas jusqu'à 70% d’économie de la facture énergétique utilisée pour le chauffage.

La période de construction du bâtiment, la région climatique et les travaux déjà effectués, peuvent conditionner des axes de rénovation pour les hiérarchiser.

Les différentes contraintes pour ce classement seront :
• Architecturales
• Sociales
• Confort et ressenti thermique
• Budgétaires
• Efficacité et pertinence des travaux à mener

Pour les contraintes architecturales et sociales, une analyse thermique ne répondra pas à la problématique.
En revanche, une étude rigoureuse à base de mesures et des conclusions exprimées en €uros par an, pourront répondre à vos contraintes de confort, de budget, d’efficacité et de pertinence de travaux.
Evaluer les retours sur investissements de vos programmes de rénovation thermique peut être aujourd’hui très rentable : par exemple, avec seulement 25% du budget dédié à vos travaux, vous pourriez économiser jusqu’à 50% de votre consommation d’énergie.

DES MESURES POUR CHAQUE PIÈCE

Fuite recherche effectuera des mesures majoritairement par thermographie infrarouge :
• Sur les ouvrants avec des défauts importants,
• Sur les radiateurs de chauffage central,
• Sur boules pour estimation du confort thermique,*
• La stratification d’air dans chaque pièce.

Des mesures complémentaires seront nécessaires :
• Hygrométrie,
• Métrage complet de la pièce,
• Mesure des vitesses d’air,
• Mesure des températures de la pièce.
Rapide, la thermographie infrarouge donne la température de surface des parois et toitures. Elle visualise en un temps très court, les sources de déperditions thermiques des bâtiments.

Ces mesures complètes auront pour but de caractériser :

Les ponts thermiques
• Evaluer les propriétés thermiques de l’enveloppe du bâtiment,
Cette évaluation ne permet pas un calcul précis du U global d’un mur mais donnera une fourchette exploitable dans les calculs où des valeurs théoriques recouperont les valeurs estimées.
• Localiser les discontinuités des isolations existantes.

Les fuites d’air
• Analyser la qualité des ouvrants,
• Localiser les fuites d’air.

Le confort thermique
• Evaluer la qualité du confort thermique par l’estimation du PMV et PPD (selon les normes NF 7726),
• Evaluer les gênes par l’inconfort thermique dues à l’effet paroi froide et les pertes d’énergie associées,
• Estimer les pertes d’énergie par la stratification de l’air.

RAPPORT ET ANALYSES THERMIQUE

Les résultats seront restitués dans un rapport détaillé pour chaque pièce. Ils seront complétés d’une synthèse pour l’ensemble des bâtiments analysés.

Conçu comme un outil d’aide à la décision, ce rapport est destiné à définir, guider et justifier vos choix d’investissement dans la rénovation thermique de vos bâtiments.
Il comprendra :

1. Les thermogrammes significatifs de la pièce
2. Des tableaux de résultats et de calcul
3. Une conclusion avec un énoncé des actions prioritaires

Dans ces tableaux, seront comparés les coûts actuels et la situation où le bâtiment répondrait aux normes RT2012 pour un élément de structure considéré. Ces valeurs seront exprimées en KWh et €/an

Les calculs se feront sur :

1. L’isolation des murs
2. Les ponts thermiques sur les ouvrants
3. les fuites d’air
4. La stratification de l’air
5. L’effet paroi froide
6. les situations d’inconfort thermique Exemple de gains en KWh et en Euros par an et pour une pièce après traitement

Economies en KWh et en Euros par an pour un bâtiment scolaire après traitement

Exemple de gains en KWh et en Euros par an et pour une pièce après traitement

Exemple

Les solutions proposées sont des solutions globales. Cependant seront évoqué des prix moyens (non contractuels) afin d’estimer les retours sur investissements.

Dans cet exemple, l’isolation des murs pour une surface globale de 150 m2, selon les spécifications de la RT 2012 (16cm d’isolant), économiserait pour l’ensemble du bâtiment 2500 € par an.
Ce montant est à mettre en parallèle d’une dépense comprise entre 15 000 € et 22 500€ (le prix de l’isolation est en général compris entre 100 et 150 € le m2)

Le détail de cette analyse montre que le couloir est très énergivore et à lui seul mérite une rénovation prioritaire.

Ces valeurs chiffrées vous permettront de guider votre choix.

Economies en KWh et en Euros par an pour un bâtiment scolaire après traitement

Economies en KWh et en Euros par an pour un bâtiment scolaire après traitement

Demandez-nous des conseils sur votre problème !